00:00
00:00
00:00
00:00

| ÉPISODE 3

La poésie érotique

La poésie érotique dite “verte” est l’une des formes poétiques, qui, par sa grande présence en Tunisie et le manque de documentation autour, rend compte de paradoxes extraordinaires.
06 Juillet 2021
series [{"user_id":"1499","role":"R\u00e9alisation"},{"user_id":"1473","role":"Montage - Mixage - Habillage sonore"},{"user_id":"1429","role":"Accompagnement \u00e9ditorial"},{"user_id":"1487","role":"Illustration"}] https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/07/Tbarbiche-Episode-3-poesie-erotique.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/07/Tbarbich_EP3_AR.srt https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/07/Tbarbich-episode-3-erotique-fr.srt Tbarbich | Épisode 3: La poésie érotique - تبربيش | الحلقة 3: الشعر الأخضر Épisode 3: La poésie érotique - الحلقة 3: الشعر الأخضر La poésie érotique dite “verte” est l’une des formes poétiques, qui, par sa grande présence en Tunisie et le manque de documentation autour, rend compte de paradoxes extraordinaires. الشعر الأخضر هو من أكثر أغراض الشعر تداولا على مر التاريخ، إن كان في تونس أو خارجها. وهو يضعنا أمام مفارقات عجيبة لنقص التوثيق والدراسة حوله. ننطلق من حكاية الغنّاي محمد بالصيد الطالبي التي بقيت محفورة في الذاكرة كوشم يذكرنا دائما بالصراع الأبدي بين الحرية والرقابة.
Une création de
Inkyfada Podcast
Réalisation
Rabeb Srairi
Montage - Mixage - Habillage sonore
Oussema Gaidi
Accompagnement éditorial
Bochra Triki
Illustration
Tayma Ben Ahmed

Mohamed Bessid Talbi a chanté: “entre les rivières, mon sang coule”.

Si la poésie sensuelle a une couleur, c’est le vert. Vert comme la vie, les rêves, le désir et l’émancipation. La poésie dite “verte”, ou le “Ghazal” érotique dans le répertoire populaire tunisien est un monde multidimentionnel, chargé d’une imagination effrénée qui défie les conventions sociétales. Un monde bravant les systèmes de traditions et des mœurs. Ce monde crée d’autres espaces de liberté qui célèbrent le corps en l’illustrant et en s’approfondissant dans ses détails les plus intimes, pour s’élancer dans l’immensité du désir interdit, charnel et outrageant.

La poésie érotique dite “verte” est l’une des formes poétiques, qui, par sa grande présence en Tunisie et le manque de documentation autour, rend compte de paradoxes extraordinaires. 

Dans cet épisode, Rabeb Srairi parle de la censure, dont les facettes et aspects diffèrent, et qui porte parfois la robe de la pudeur, parfois celle de la piété, et d’autres fois celle de l’autorité dans toutes ses manifestations.

Invités de l'épisode : Bahri Rahali, Walid Noomene

Recevez le meilleur d'inkyfada Podcast dans votre boîte mail.

Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez notre sélection de podcasts pour ne rien manquer des nouvelles productions !

Désabonnez-vous à tout moment

Tbarbich

Tbarbich, la série mensuelle qui nous plonge au coeur de la culture populaire tunisienne et dans ses différentes expressions. Contes, chansons, danses et personnages, découvrez des histoires éparpillées dans les recoins des mémoires. 

Les derniers épisodes

| ÉPISODE 11

La rue de l’Amour

L’amour est une véritable source d’inspiration des poètes. C’est la voix des chanteurs, le rythme des danseurs et la raison d’être des peuples. L'amour dans le folklore tunisien est influencé par le contexte géographique du nord comme du sud du pays. Il reflète les perspectives culturelles et historiques et retrace leur développement au fil du temps.

| ÉPISODE 10

Le Salhi : Le chant des steppes

Al-Salhi est une figure du folklore tunisien, dotée d'une forte personnalité, qui foisonne dans la mémoire collective. Il s'agit d'un monument vivant qui retrace et illustre les détails de la vie quotidienne dans sa simplicité et sa complexité, ainsi que les événements et les sentiments.

| ÉPISODE 9

L'humour, comme remède

La chanson humoristique et satirique en Tunisie a perduré depuis les années trente du siècle dernier, de "Aissaouiet el Balout" aux expériences plus avancées en termes de forme et de contenu, telles qu’Al-Samlali, al-Jaziri et al-Jarari, et en particulier celle de de Saleh al-Khamisi...

À PROPOS

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Elle a été réalisée par le média inkyfada, avec le support d’inkyLab, son laboratoire de recherche et développement.
Avec l’explosion des podcasts - créations sonores à la demande - à travers le monde, inkyfada s’est lancée dans l’aventure depuis 2017, lorsque l’équipe a réalisé le premier documentaire sonore en Tunisie, en plongeant au coeur de la lutte d’El Kamour, en plein désert.
Depuis, inkyfada podcast réalise de nombreux documentaires, enquêtes, séries de podcasts, articles audios mis en musique et d’autres récits sur des sujets qui soulèvent des problématiques contemporaines, pour une plus grande immersion et une expérience différente.
Tout en proposant des contenus originaux qui diffèrent de par le médium - exclusivement audios - l’équipe d’inkyfada podcast véhicule les valeurs et principes généraux d’inkyfada.com. Elle défend une production engagée, rigoureuse, esthétique et de qualité.
En plus de l’équipe permanente, inkyfada podcast collabore étroitement avec des journalistes, artistes, illustrateur·trices, musicien·nes et autres créateur·trices de contenus, afin de diversifier son offre mais aussi de soutenir la création artistique.
Ces podcasts se différencient des contenus radiophoniques traditionnels par le travail de réalisation et de montage, qui se rapproche plus des techniques cinématographiques, en plus d’être destinés au web, téléchargeables et accessibles à la demande.
Les créations d’inkyfada podcast ont aussi l’originalité de proposer le sous-titrage en français, arabe et anglais de ses contenus audios, qui sont majoritairement en tunisien ou dans la langue privilégiée par les intervenant·es.

En savoir plus